31 Mar Deep throat…

Cette position j’en avais rêvé. Bien entendu, je Lui en avais fait part à plusieurs reprises. Être à la merci de Sa queue allant et venant dans ma gorge la tête renversée en arrière pour l’accueillir au plus profond de moi. Totalement soumise.

Ce soir là je le Lui avais quémandé en bonne petite chienne. « S’il vous plait Maître peut-on essayer la position dont je vous ai parlé » – « Pas ce soir Carla ». Mais mon envie était telle que j’avais osé insister…  « Oh si si! S’il vous plait Maître… ». Et Il avait cédé à ma demande…

Je m’allongeai, positionnant ma tête tout au bord du canapé pour la renverser totalement. J’ouvris grand la bouche et tira la langue. Plus que prête à accueillir la queue de mon Maître. Hautement excitée. Il s’approcha, s’enfonça profondément dans ma gorge et commença à me baiser la bouche sans retenue. Je sentais Son sexe aller et venir à une cadence infernale. Me possédant avec fougue. Je Lui étais totalement offerte. Un trou à baiser. Puissamment. Et Il ne s’en privait pas. Cette sensation était incroyablement jouissive. J’entendais Ses râles de plaisir ponctués par quelques « c’est trop bon ». Et l’entendre ainsi décupla au centuple le plaisir infini que je ressentais déjà à être ainsi traitée. Totalement réduite à l’état d’objet de Son plaisir. Je sentais dans Ses mouvements et Sa façon de s’activer dans ma gorge qu’Il appréciait véritablement ce moment. J’aurais voulu que cela dure encore et encore. Être capable de tenir au delà de mes capacités. Mais je manquai vite d’air et le Lui signifia en tapotant mes doigts sur Ses hanches. Il se retira. Je repris mon souffle et sentis les larmes qui coulaient abondamment le long de mon visage. Ces larmes que je connais bien, témoin d’une fellation un peu brutale. Mais cette fois c’était encore plus intense. Bien sûr j’avais déjà accueilli Sa queue dans ma gorge plusieurs fois mais jamais dans cette position. Ainsi, j’étais soumise à Ses assauts rythmés et cadencés. C’était beaucoup plus fort. Et j’aimais tellement ça… C’était indicible… Puis, Il replongea dans ma gorge, resta ainsi sans bouger, me possédant puissamment, et Il se mit à me lécher. C’était extraordinairement délicieux. Je suffoquai alors que Sa langue me donnait du plaisir. Nul doute que j’étais trempée au delà du raisonnable tant cette situation me rendant folle de désir… Encore une fois j’aurais voulu pouvoir tenir mais l’asphyxie était vraiment trop dure à gérer. Il se retira, continua à s’occuper de ma chatte avec Sa bouche alors que je m’appliquais sur Ses bourses. Puis Il stoppa et recommença à me baiser la bouche. Violemment. J’entendais le plaisir qu’Il prenait et intérieurement, je jouissais. Je jouissais de Le faire gémir ainsi offerte et soumise. À Sa totale merci. Il finit par se relever et me demander de m’allonger sur le dos pour me prendre passionnément. Les joues trempées de larmes noircies par mon maquillage je gémissais sous Ses coups de reins. J’étais comme transcendée. Dans ma bulle de soumission. Tellement heureuse d’avoir pu vivre cet instant d’une émotion sans précédent avec mon Maître. De m’être ainsi offerte et de Lui avoir donné tant de plaisir. Une jouissance en soi pour l’esclave que je suis pour Lui au fond de moi…

Il me faudra désormais m’améliorer pour être plus endurante afin qu’Il n’ait pas besoin de se retirer aussi rapidement et qu’Il prenne encore plus de plaisir. Et j’ai déjà hâte…

Je Vous remercie Maître d’avoir céder à ma demande un peu insistante et je Vous en suis infiniment reconnaissante. Je suis plus qu’heureuse de cette nouvelle expérience partagée avec Vous, à Vos pieds.

Je Vous aime.

Carla.

Esclave Carla
Esclave Carla
carla.basticx@gmail.com
No Comments

Post A Comment